Principes généraux de la VAE

  • Accueil
  • Principes généraux de la VAE
Principes
La Validation des Acquis de l’Expérience est un droit individuel inscrit dans le code du travail.

« Toute personne engagée dans la vie active est en droit de faire valider les acquis de son expérience, notamment professionnelle, en vue de l’acquisition d’un diplôme, d’un titre à finalité professionnelle ou d’un certificat de qualification… » Code du travail – Article L.900 -1.

La VAE ouvre une nouvelle voie d’accès à l’obtention d’un diplôme. Cette voie ne passe pas par la formation, mais s’appuie sur une expérience de 3 ans minimum1. La loi reconnaît que cette expérience et en particulier l’expérience professionnelle permet aux personnes de développer et d’acquérir les compétences attendues pour un métier visé.

La VAE n’est donc pas une formation. C’est une démarche individuelle qui repose sur l’expérience du candidat. Il est initiateur et acteur de la démarche.

Le candidat détient tout ou partie des compétences attachées au diplôme qu’il souhaite obtenir. Il entreprend alors une démarche pour faire valider ces compétences, au cours d’un entretien avec un jury, en produisant un document personnel qu’il aura rédigé.
Les conditions d’accès
Pour faire valider les acquis de son expérience, le candidat doit justifier d’une activité professionnelle ou non de 3 ans minimum (équivalent temps plein) en rapport avec le diplôme visé. Cette activité peut avoir été exercée en continu ou non, à temps plein ou partiel, sous un ou plusieurs statuts. Le candidat peut être salarié, demandeur d’emploi, artisan, bénévole…

Il n’existe pas de limite d’âge pour entreprendre une démarche de VAE.
Une démarche en 4 étapes
Etape 1 – Choix du diplôme
Etape 2 – Constitution du livret 1
Etape 3 – Rédaction du livret 2
Etape 4 – Validation de l’expérience
 
La validation
Pour faire valider ses compétences, le candidat qui justifie de l’expérience nécessaire doit remplir le livret 2. Ce travail consiste à mettre en évidence, à faire la preuve qu’il détient les compétences attendues. Ce livret sera présenté à un jury lors d’une soutenance au cours de laquelle un échange portera sur l’expérience du candidat. Le jury doit procéder à la vérification des compétences
A l’issue de l’entretien, trois cas de figures peuvent se présenter :
 
-       Le candidat a validé la totalité des compétences attendues. Dans ce cas il obtient le diplôme.
 
-       Le candidat a validé seulement une partie des compétences attendues. Dans ce cas, il a la possibilité de repasser par la voie de la VAE ou par la voie de la formation les compétences qui lui manquent.  Il sera alors exempté des épreuves de sélection. Il dispose alors d’un délai de 5 ans à compter de la date de son premier passage pour se représenter.
 
-       Le candidat n’a validé aucune des compétences attendues. Dans ce cas, il a la possibilité de retenter une démarche de VAE ou il peut entreprendre une démarche de formation pour laquelle il devra se présenter aux épreuves de sélection.
L’accompagnement

La réalisation du livret 2 représente un travail conséquent et parfois difficile. Le candidat à la VAE peut bénéficier d’un accompagnement à la VAE.


Le GRIMES propose cet accompagnement pour :

 

-       La VAE du DEAMP (Diplôme d’Etat d’Aide Médico-Psychologique)

-       La VAE du DEAF (Diplôme d’Etat d’Assistant Familial)

-       La VAE du DEAS (Diplôme d'Etat d'Aide-Soignant)

-       La VAE du DEME (Diplôme d'Etat de Moniteur Educateur)

-       La VAE du BPJEPS Animation Sociale


Le GR.I.M.E.S s’attache fortement à positionner le candidat comme acteur dans cette démarche d’accompagnement avec la reconnaissance et la valorisation de son potentiel, de ses acquis et de ses expériences dans le champ professionnel défini par le référentiel.


Le GR.I.M.E.S considère l’accompagnement à la VAE du DEAMP, du DEAF, du DEAS, du DEME, du BJEPS Animation Sociale ou de tout autre diplôme des métiers de la relation d’aide comme :

-       Un processus de formation et d’autoformation dans le sens où la démarche d’accompagnement doit permettre au candidat de réinterroger et d’analyser ses savoirs faire et ses pratiques et de s’approprier une connaissance nouvelle de son expérience.

-       Un processus de traduction et de formalisation. L’accompagnement doit, en effet, aider le candidat à traduire et formaliser son expérience singulière tant à l’oral qu’à l’écrit.

Télécharger les livrets 1 et 2
-      Le portail d’information sur la VAE sanitaire et sociale : http://vae.asp-public.fr/
-      Le site de la DRJSCS Bretagne : http://www.bretagne.drjscs.gouv.fr/
-      Le site de l’Académie de Rennes (pour la VAE du DEME) : http://www.ac-rennes.fr/