D.E.A.F Diplôme d’Etat d’Assistant Familial

  • Accueil
  • Nos formations
  • D.E.A.F Diplôme d’Etat d’Assistant Familial
Le D.E.A.F en bref
 
L’assistant familial exerce une profession définie et réglementée d’accueil permanent à son domicile et dans sa famille de mineurs ou de jeunes majeurs de 18 à 21 ans. L’accueil peut être organisé au titre de la protection de l’enfance ou d’une prise en charge médico-sociale ou thérapeutique.
 
Agrément du GRIMES : Le GRIMES est habilité depuis 2007 à dispenser  la formation préparant au Diplôme d’Etat d’Assistant Familial (Déclaration préalable enregistrée le 21 mars 2007 par la DRASS de Bretagne)
Calendrier :  Formation non effective au GRIMES en 2015.
Durée de la formation :  240 h sur une durée de 24 mois.
 
Le métier
L’assistant familial est la personne qui, moyennant rémunération, accueille habituellement et de façon permanente des mineurs et des jeunes majeurs de moins de 21 ans à son domicile, au titre de la protection de l’enfance ou d’une prise en charge médico-sociale ou thérapeutique. L’assistant familial doit être titulaire d’un agrément délivré par le président du conseil général après vérification que ses conditions d’accueil garantissent la santé, la sécurité et l’épanouissement des mineurs accueillis.
 
Selon le décret n° 2005-1172 du 30 décembre 2005 relatif à la formation des assistants familiaux et instituant le diplôme d’Etat d’assistant familial, celui-ci doit suivre une formation adaptée aux besoins spécifiques  des enfants accueillis, dans le délai de trois ans après son premier contrat de travail.
 
Cette formation est dispensée à partir de la pratique professionnelle des assistants familiaux sur une durée de 240 heures et sur une amplitude de 18 à 24 mois. Elle a pour objectif l’acquisition des compétences nécessaires à l’exercice de cette profession, répertoriées dans le référentiel professionnel.
 
La création du diplôme d’Etat d’assistant familial (D.E.A.F) vise à permettre aux assistants familiaux ayant suivi la formation obligatoire prévue par l’article L.421.15 du code de l’action sociale et des familles, d’obtenir un diplôme professionnel. Le diplôme d’Etat d’assistant familial est défini par les articles D.451-100 à D.451-104 du code de l’action sociale et des familles et organisé par l’arrêté du 14 mars 2006 relatif au diplôme d’Etat d’assistant familial.
Décret n° 2005-1172 du 30 décembre 2005 Article L.421.15 du code de l’action sociale et des familles Articles D.451-100 à D.451-104 du code de l’action sociale et des familles Arrêté du 14 mars 2006 relatif au diplôme d’Etat d’assistant familial
Contenu de la formation
La formation se décompose en trois domaines de formation (D.F.) :
 
  • D.F.1. : accueil et intégration de l’enfant dans sa famille d’accueil ;
  • D.F.2. : accompagnement éducatif de l’enfant ;
  • D.F.3. : communication professionnelle.
 
Grâce à des apports théoriques et à des temps d’échanges, cette formation met à disposition de l’assistant familial des éléments de compréhension sur ce que vit l’enfant accueilli et développe une dynamique de réflexion sur l’adaptation des réponses à apporter.
 
Contenu indicatif :
  • Connaissances théoriques de base en psychologie, en physiologie, en hygiène de vie, en pathologie, en droit et sur l’environnement institutionnel ;
  • Réflexion sur sa pratique, et réflexion sur l’ajustement de cette pratique aux besoins des enfants, des adolescents ou des jeunes majeurs accompagnés ;
  • Le rôle et la fonction d’assistant familial, le lien avec les membres de l’équipe technique pluridisciplinaire du service d’accueil familial permanent (reconnaissance de l’assistant familial en tant que relais de l’institution dans laquelle il travaille) ;
  • La pratique professionnelle en lien avec les autres membres de la famille d’accueil et avec la propre famille de l’enfant ou du jeune majeur.

 

Organisation de la formation
La formation dure 240 heures. Elle prépare au diplôme d’Etat d’assistant familial. Elle doit être suivie par tout assistant familial dans un délai de trois ans après le premier contrat de travail suivant son agrément. Cet agrément délivré par le président du conseil général est nécessaire pour exercer la profession d’assistant familial.
 
La formation s’organise en alternance et sur une amplitude de 24 mois. Elle est conçue dans une interaction constante entre le milieu professionnel et le centre de formation et a pour objectif l’acquisition des compétences nécessaires à cette profession à partir des problématiques et de l’analyse des pratiques liées à son exercice.
 
 
D.F.1. Accueil et intégration de l’enfant dans sa famille d’accueil (140 heures)
 
Domaines de compétences visés :
  • Répondre aux besoins physiques et aux besoins de soins de l’enfant.
  • Contribuer à répondre aux besoins psychiques de l’enfant.
  • Intégrer l’enfant à sa famille d’accueil.
 
 D.F.2. Accompagnement éducatif de l’enfant (60 heures)
 
Domaines de compétences visés :
  • Favoriser le développement global de l’enfant.
  • Contribuer à l’insertion sociale, scolaire ou professionnelle de l’enfant.
 
D.F.3. Communication professionnelle (40 heures)
 
Domaines de compétences visés :
  • Communiquer avec les membres de l’équipe de placement familial.
  • Communiquer avec les intervenants extérieurs.

 

Certification
A l’issue de la formation, le centre de formation présente les candidats au diplôme.
 
Chaque domaine de formation donne lieu à une certification qui atteste l’acquisition des compétences requises. Les épreuves de certification sont organisées par le représentant de l’Etat dans la région. Chaque épreuve doit être validée séparément sans compensation des notes des autres épreuves. Une épreuve est validée si le candidat obtient une note au moins égale à 10 sur 20.
 
Épreuves de certification associées aux Domaines de Formation :
 
Pour le D.F.1. (Accueil et intégration de l’enfant dans sa famille d’accueil) :
 
Une épreuve d’entretien d’une durée de 45 min. à partir du dossier réalisé par le candidat pendant la durée de sa formation. Cette épreuve est organisée en centre d’examen au niveau régional (DRJSCS).
 
Pour le D.F.2. (Accompagnement éducatif de l’enfant) :
 
Une étude de cas d’une durée de 2 heures. A partir d’une situation concrète, des questions à réponses courtes et questions à choix multiples permettant d’évaluer le positionnement professionnel du candidat sur l’accompagnement éducatif. Cette épreuve est organisée en centre d’examen au niveau régional (DRJSCS).
 
Pour le D.F.3. (Communication professionnelle) :
 
Une épreuve orale de communication d’une durée de 30 min. Cette épreuve a pour objectif d’évaluer les compétences du candidat à communiquer avec les membres de l’équipe de l’accueil permanent et avec les intervenants extérieurs. Cette épreuve est organisée en centre d’examen au niveau régional (DRJSCS).
 
Le candidat obtient le diplôme s’il a validé les trois domaines de certification. L’ensemble du diplôme doit être validé dans une période de cinq ans à compter de la date de notification de la validation du premier domaine de certification.
Accès à la formation
La formation est accessible aux personnes ayant effectué un stage préparatoire à l'accueil d'enfant d'une durée de 60 heures, organisé par l'employeur, dans les deux mois qui précèdent l'accueil du premier enfant confié à un assistant familial au titre du premier contrat de travail suivant son agrément. Ce stage est orienté sur la découverte des institutions médico-sociales et des divers intervenants de l’accueil familial permanent.
 
Les assistants familiaux titulaires d’un diplôme d’auxiliaire de puériculture, d’éducateur de jeunes enfants, d’éducateur spécialisé ou de puéricultrice sont dispensés de suivre la formation prévue.
Financement
Cette formation étant suivie obligatoirement par tout assistant familial agréé, en situation d’emploi, le financement de la formation est pris en charge au titre de la formation continue.